Suède


Les très anciennes mais très difficiles relations russo-suédoises

Sur les origines du lien Suède-Russie.
Dès le Xe siècle, les sources étrangères (papales, germaniques) désignèrent la principauté de Kiev sous le terme de Rossia, alors que les sources slaves utilisaient le mot Rous’, ce qui donna en grec médiéval Rhos et en arabe Rûs. Ce nom vient du vieux norrois róthr «ramer», roor «rameurs» et rodslagen «pays du gouvernail».
Toutefois, le terme Rous’ peut porter à confusion, étant utilisé selon les auteurs dans trois sens différents, pour désigner:
les Vikings suédois ou Varègues passant la Volga, le Dniepr ou le Dniestr et prenant progressivement le contrôle des routes fluviales entre la Baltique et la mer Noire;
à la fois les Varègues et leurs sujets ou alliés slaves orientaux;
dans une connotation géographique, les territoires concernés, qui forment aujourd’hui les pays baltes, la Russie européenne, la Biélorussie, l’Ukraine, ainsi que les marges orientales de la Pologne et de la Moldavie, d’où, dans les atlas historiques soviétiques et russes, la large étendue donnée à la notion de Rous', qui semble ainsi donner une assise historique ancienne à l’extension territoriale moderne de l’Empire russe et de l’URSS, «légitimée» de la sorte aux yeux des lecteurs.
À noter qu'aujourd'hui encore en finnois, la Suède est nommée Ruotsi (alors que la Russie actuelle est désignée comme Venäjä). Pour les anciens Finnois, ceux qui habitaient en Ruotsi avaient à voir avec la Rous'.
Quoi qu’il en soit, les Varègues constituent la branche suédoise des Vikings scandinaves, qui se dirigèrent vers l’est (Russie, Khaganat khazar), alors que les Danois se dirigèrent vers le sud (France) et les Norrois vers l’ouest (Angleterre, Écosse, Irlande et Islande).

Selon Régis Boyer, le mot Rous' pourrait descendre du mot suédois Rhos ou Rhus, qui veut dire «roux», probablement en référence aux Vikings.


Brève chronologie des relations Russie-Suède

862
Riurik prend le pouvoir à Novgorod.
1700
Le roi de Suède Charles XII écrase les armées russes du tsar Pierre à Narva (Estonie).
1704
Les Russes reprennent Narva.
1708
A Holowczyn (Biélorussie), le roi de Suède Charles XII écrase les armées russes du tsar Pierre.
1709
Les troupes suédoises parviennent, épuisées, devant Poltava (Ukraine).
1783
Le roi Gustave III rencontre la tsarine Catherine II de Russie à Fredrikshamm. La Suède ne cache pas ses ambitions du côté de la Norvège.
1788
La Suède déclare la guerre à la Russie. Elle exige la restitution de la totalité de la Finlande.
1805
La Suède s'allie à la Russie.
1808
Le tsar Alexandre adresse un ultimatum à la Suède, exigeant la cession de la Finlande.
1808
Suomenlinna, assiégée par les Russes de Buxhoevden, se rend avec 6k soldats, 100 vaisseaux et 700 canons, car le Cdt Cronstedt et son état-major décident que la résistance est inutile.
1810
Tchernitchev arrive à Stockholm, envoyé par le tsar Alexandre.
1812
Bernadotte envoie le Gal Lœwenhielm à Pétersbourg pour proposer l'alliance de la Suède au tsar Alexandre: on lui garantirait la Norvège et les 2 armées attaqueraient l'Allemagne par le Danemark.
1812
Le tsar russe Alexandre rend visite au roi suédois Bernadotte et signe avec lui un traité d'alliance, à Abo (Finlande).
1912
Sven Hedin distribue 1m d'exemplaires de son pamphlet "Ett varningsord" (Un mot d'avertissement), sur une possible attaque russe.
1914
Hedin distribue 1m d'exemplaires de son 2e pamphlet "Andra varningen" (Un autre avertissement).
1914
La Russie envisage de mener une attaque navale contre la Suède.
1981
Un sous-marin soviétique s'échoue à quelques km du port militaire de Karlskrona (Suède).












Soutien de la Suède à la Finlande dans la guerre russo-finlandaise































La créatrice de Karlsson, vedette en Russie!











Voir aussi chapitres Cinéma, Grammaire, Roux, Varègues.